pages_top_content_img_9.jpg
Logo_JS_207.jpg

Réseaux du futur : 5G et au-delà

11-13 mars, 2020
Telecom Paris, Institut Polytechnique de Paris, Palaiseau 

Sécurité à la Couche Physique pour une Communication SISO MROF dans le Domaine Fréquentiel avec Renversement Temporel
Sidney Golstein  2, 1@  , Julien Sarrazin  2, *@  , Philippe De Doncker  3, *@  , Trung-Hien Nguyen  3, *@  , François Horlin  3, *@  
2 : Laboratoire Génie électrique et électronique de Paris  (GeePs)  -  Site web
CentraleSupélec, Centre National de la Recherche Scientifique : UMR8507, Sorbonne Université, Université Paris-Sud - Paris 11
11, rue Joliot CuriePlateau de Moulon91192 Gif sur Yvette -  France
1 : Optics, Photonics, Electromagnetism, Radio-Communications and Acoustics  (OPERA)  -  Site web
Université Libre de Bruxelles, CP 165/81 Avenue F. D. Roosevelt 50 B-1050 Bruxelles -  Belgique
3 : Optics, Photonics, Electromagnetism, Radio-Communications and Acoustics  (OPERA)  -  Site web
Université Libre de Bruxelles, CP 194/5 Avenue F. D. Roosevelt 50 B-1050 Bruxelles -  Belgique
* : Auteur correspondant

Ce papier présente une technique permettant de sécuriser une communication à la couche physique. Un précodage en renversement temporel implémenté dans le domaine fréquentiel utilisant un multiplexage par répartition orthogonale de la fréquence est considéré. Pour maximiser le taux de sécurité, le design d'un ajout de bruit artificiel est proposé. Ce nouveau schéma de communication assure une sécurité de communication vers un récepteur légitime tout en dégradant les performances de réception de la donnée vers un nœud espion. Le nœud espion est supposé passif à l'émetteur. L'effet du canal de propagation est également investigué.


Personnes connectées : 1